jeudi, août 18, 2022

Sénat : Kaumba Lufunda propose la loi sur la transplantation d’organes de tissus

Le Sénateur Kaumba Lufunda a dévoilé ce jeudi 29 avril devant l’assemblée plénière du Sénat, la quintessence de sa proposition de loi portant sur la transplantation d’organes de tissus et de cellules du corps humains. L’objectif de cette proposition de loi selon son auteur, est de mettre fin aux différentes bévues dans ce domaine, de plus en plus récurrentes en RDC.

Devant ses collègues sénateurs, cet élu des  élus a expliqué que son initiative parlementaire vise à mettre sur pied une législation spéciale là où la loi sur la santé publique ne donne aucune indication.

Kaumba Lufunda déplore cependant le comportement de certaines personnes qui se paient le luxe de procéder à la vente de leurs reins avec l’aide des médecins et hôpitaux en violation grave de la loi sur la santé.

 » La loi sur la santé publique n’a pas suffisamment tiré de leçon ni profit des expériences néfastes vécues par certains pays en Afrique et dans le monde avant de légiférer dans le secteur de transplantation d’organes ou autres tissus d’organes. Dans ces pays, certains de leurs concitoyens issus généralement des milieux défavorisés ou pauvres se sont adonnés au phénomène de la  vente de leurs reins avec l’aide des médecins et hôpitaux appelés à les opérer pour leur retirer un rein, que ces derniers revendent très cher aux receveurs malades. Dans notre pays ce phénomène commence à prendre des allures très inquiétantes « , a-t-il expliqué.

Et de poursuivre  » un bon nombre de personnes contactent les médecins néphrologues à Kinshasa pour que ces derniers leur facilitent les contacts avec les malades de reins afin de se convenir sur la vente des reins, alors que selon la loi sur la santé, le trafic des organes, tissus et cellules du corps humain l’interdit « .

Devant une telle situation, il note que  les médecins néphrologues consciencieux sont désemparés et ne savent que faire.

Ainsi, avec cette proposition de loi, Kaumba Lufunda  espère  mettre un terme aux différents bévues constatées dans la transplantation d’organes de tissus et de cellules du corps humains en République Démocratique du Congo.

Elysée Odia

A lire aussi