jeudi, août 18, 2022

Journée mondiale de la presse: l’ambassadeur de Belgique en RDC appelle le gouvernement à  prendre des mesures pour valoriser la presse

En prélude de la célébration de la 30e  journée mondiale de la liberté de la presse, célébrée le 03 mai de chaque année, l’ambassadeur du royaume de Belgique en RDC, Jo Indekeu, a appelé le gouvernement congolais à prendre des mesures afin de professionnaliser  et moderniser la presse au pays de Lumumba.

Il l’a déclaré à l’occasion d’une rencontre qu’il a organisée avec plusieurs journalistes de Kinshasa le samedi 01 mai.

« La presse congolaise ne dispose pas non plus de ressources suffisantes pour se financer. Pour permettre à la presse de disposer du nécessaire, de la liberté d’exercer ainsi qu’à la démocratie congolaise de se renforcer, il est donc urgent que le gouvernement prenne certaines mesures pour professionnaliser et moderniser à nouveau ce noble metier », a-t-il déclaré.

Pour ce diplomate belge, il espère que l’actuel gouvernement dirigé par le premier-ministre Sama Lukonde prendra des mesures afin de faire de la presse véritablement le 4e pouvoir. Il promet en outre le soutien de son pays.

« Je pense que le nouveau gouvernement qui a été investi cette semaine l’a compris en consacrant une large section de son programme d’action à la presse et à ses représentants. La Belgique soutiendra pleinement le gouvernement dans ses actions tendant à construire une presse indépendante, forte et prête à assumer pleinement son rôle de 4e pouvoir », a-t-il conclu.

Notons que la journée mondiale de la liberté de la presse trouve son origine dans la conférence de l’UNESCO à Windhoek (Namibie) en 1991. L’événement s’était terminé le 3 mai 1991, par l’adoption de la déclaration de Windhoek pour le développement d’une presse libre, indépendante et pluraliste. Le thème retenue cette année est « l’information comme bien public »

Sandrine FUNDI

A lire aussi