jeudi, août 18, 2022

Kinshasa : la police disperse la marche contre le paiement de la taxe RAM

La marche de protestation contre le paiement de la taxe RAM prévue pour ce lundi 03 mai a été effective. Les manifestants ont été dispersés au rond point Huileries par la police nationale congolaise à l’aide du gaz lacrymogène.

Quelques manifestants et journalistes qui couvraient la manifestation ont été interpellés et conduits au camps Lufungula. Ils ont été  relâchés quelques temps après.

Malgré cette interruption policière, d’autres manifestants ont réussi à arriver à la primature, point de chute prévu pour  faire la lecture de leur mémo protestant contre le paiement de la taxe de registre des appareils mobiles

Soulignons que la taxe RAM soulève une grogne au sein de la population congolaise, qui dénonce son caractère illégale et impositoire en faveur de l’Autorité de régulation de poste, téléphone et communications ( ARPTC).

Sandrine Fundi

A lire aussi