jeudi, août 18, 2022

Dossier RAM : Le VPM de l’intérieur propose la mise en place d’une commission interministérielle pour examiner la situation

Au cours du conseil des ministres présidé vendredi 7 mai par le chef de l’Etat Félix Tshisekedi en mode visioconférence, le vice-premier ministre, ministre de l’intérieur est revenu sur le mécontentement de la population suscité par la méthode de prélèvement de la taxe du Registre des appareils Mobile (RAM).

Pour ce faire,Daniel Aselo Okitakoy a suggéré la mise en place d’une commission interministérielle pour examiner la situation.

« Le vice-premier ministre, ministre de l’intérieur, sécurité, décentralisation et affaires coutumières a également noté le mécontentement des utilisateurs des réseaux de télécommunications vis-à-vis des méthodes de prélèvement de la taxe RAM initiée par l’autorité de régulation de la poste et télécommunications du Congo. Quant à la taxation de ce service, il a suggéré la constitution d’une commission interministérielle pour examiner cette situation afin d’éclairer l’opinion », peut-on lire dans le compte-rendu fait par le porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya.

Pour rappel, le lundi 3 mai dernier,  des manifestations ont été organisées dans quelques coins de Kinshasa  pour  exiger l’arrêt  du prélèvement de la taxe RAM qualifiée d’illégale par une partie des congolais.

Du côté des responsables  du ministère des PT-NTIC et de l’Arptc, on estime que cette taxe va permettre à l’autorité publique de lutter contre les téléphones contrefaits et protéger ainsi les données téléphoniques de tous les Congolais.

Elysée Odia

A lire aussi