Ass. Nat/loi complétant le code pénal : Guy Mafuta pour l’organisation d’un séminaire avec des experts pour faire une approche holistique

0
412

Lors du débat général sur la proposition de loi modifiant et complétant le code pénal, présentée par le député Lucain Kasongo le jeudi 13 mai à l’Assemblée nationale, le député national Guy Mafuta Kabongo est intervenu pour en appeler à un vrai travail de fond.

Cet élu de Tshikapa au Kasaï a soutenu que la modification du code pénal doit se faire dans un cadre globalisant.  Pour ce faire, il a suggéré au Bureau de l’Assemblée nationale d’organiser un séminaire avec des experts pour examiner de manière approfondie la question, étant donné que plusieurs aspects de ce code sont à revoir.

En clair, Guy Mafuta veut la catégorisation des infractions, car il y en a qui sont ordinaires, commerciales, sociales et politiques pour en déterminer les juridictions compétentes avec exactitude.

“Les sanctions doivent tenir compte non seulement de la qualité mais aussi du rang qu’occupe l’auteur de l’infraction. Il n’est pas normal qu’on inflige la même sanction à un politique ou un haut cadre dans la société et à un congolais lambda. Pour certaines fonctions, la probité morale et l’exemplarité sont des exigences”, a-t-il déclaré.

Ce député membre de l’Union sacrée milite pour une aggravation des sanctions à l’endroit des politiques et autres cadres occupants des hauts rangs dans le société. A l’en croire, ces derniers sont censés faire preuve d’exemplarité et probité morale plus que le congolais lambda.

Dostin Eugène Luange