jeudi, août 18, 2022

Environnement : Eve Bazaiba visite les directions du secrétariat général de son ministère

La vice-premier ministre en charge de l’environnement et de développement durable a effectué le jeudi 20 mai, une visite dans les directions du secrétariat général de son ministère.

Accueillie par le secretaire général, Bamoninga  Toirambe, le premier site à être visité par Eve Bazaiba est le bâtiment abritant le secrétariat général sur l’avenue des cliniques à Gombe, où tour à tour elle a visité la direction d’études et planification, en passant par la direction des ressources humaines.

Ensuite, s’en est suivi le tour de la direction administrative et financière, puis la direction générale environnement et cadre de vie, pour terminer à la direction des établissements humains et protection de l’environnement.

Le deuxième site que la VPM de l’environnement a visité loge les bureaux du secrétariat général qui se trouvent au 4e niveau de l’immeuble Forescom, toujours dans la commune de Gombe. Eve Bazaiba y a échangé avec les responsables de la direction forestière communautaire, ainsi que ceux de la division industrie forestière, de la division allocation et exploitation forestière et enfin ceux de la division des statistiques forestières.

Pour le secrétaire général, Bamoninga Toirambe, cette visite de la VPM Bazaiba témoigne son intérêt de comprendre le fonctionnement des services de son ministère.

« C’est la première fois dans l’histoire de notre ministère de voir l’autorité, dès qu’elle a pris son pouvoir de venir visiter ses agents, de venir chercher à comprendre comment fonctionne son administration.  Ça a été pour moi une joie immense parce que l’autorité a maintenant la vision nette, comment fonctionne l’administration du ministère de l’environnement et développement durable. Il y a beaucoup de défis à relever (…) », a-t-il dit.

Par la même occasion, Eve Bazaiba a échangé avec toutes les catégories d’experts et simples agents afin d’acquérir une idée claire et précise des défis à relever dans son département ministériel.

Sandrine Fundi

A lire aussi