jeudi, août 18, 2022

Kinshasa: le porte-parole de l’UNC Totshumany Kisombe appelle à une marche pour l’acquittement de Vital Kamerhe


Après plusieurs reports, le procès en appel de Vital Kamerhe, ancien directeur de cabinet du président Felix Tshisekedi a finalement été fixé pour ce vendredi 28 mai prochain.

Dans cette optique, le porte-parole de l’Union pour la Nation congolaise (UNC), Totshumany Kisombe, appelle le peuple congolais en général et tous les militants, ainsi que les sympathisants du parti cher à Vital Kamerhe en particulier, de participer massivement à cette marche pour exiger l’acquittement de leur leader. Ladite marche est annoncée pour ce vendredi 28 mai sur toute l’étendue du territoire national et sera conduite par l’ancien ministre de la jeunesse, Billy Kambale.

« Il est temps que la vérité jaillisse. Il est plus temps que Vital Kamerhe recouvre sa liberté pure et simple. Nous l’exigeons et nous allons l’exprimer ce vendredi dans les rues de la RDC à travers cette marche d’acquittement. La place de vital Kamerhe n’est pas en prison, car pas seulement nous disons qu’il est innocent, mais aussi et surtout le fameux dossier est vide » a souligné Totshumany Kisombe dans un message parvenu à Yabisonews.cd.

Pour rappel des faits, Vital Kamerhe a été condamné en première instance à vingt de prison pour corruption et détournement des  deniers publics. Fonds destinés à la construction des maisons préfabriquées dans le cadre du programme d’urgence de 100 jours du chef de l’Etat.

Dostin Eugene Luange

A lire aussi