jeudi, août 18, 2022

Parlement : Christophe Mboso et Modeste Bahati passent en revue les grands dossiers traités par leurs deux chambres

A deux semaines de la clôture de la session  ordinaire de mars, les présidents de deux chambres du parlement congolais ont passé en revue les grands dossiers traités par leurs deux chambres.

Christophe Mboso N’kodia  et Modeste Bahati Lukwebo se sont concertés sur certaines matières sensibles et autres sujets qui intéressent leurs chambres.

« Dans 15 jours, nous devrions aller en vacances sauf si l’état de siège nous contraint à pouvoir travailler. Et nous, nous avions pensé que certaines questions peuvent trouver rapidement les réponses par les consultations au lieu d’échanger les correspondances. C’est ce que nous avons fait aujourd’hui, je suis très heureux que j’ai été très bien reçu et j’ai l’avantage d’être devant mon aîné qui a une longue expérience également. Nous tous on a été au Parlement pendant plusieurs années et donc aujourd’hui nous avons voulu que cette tradition puisse prendre corps et il en sera ainsi pour le reste de notre mandature », a dit Modeste Bahati Lukwebo.

Occasion faisant le larron, le président de la chambre des sages s’est dit attristé par la disparition du haut représentant et envoyé spécial du Chef de l’état, Kitenge Yesu qui a tiré sa révérence la nuit de dimanche 30 à lundi 31 mai 2021 à Kinshasa. Avec cette disparition de KitengeYesu, Modeste Bahati a estimé que la République démocratique du Congo a perdu un grand esprit.

Dostin Eugène Luange

A lire aussi