samedi, août 13, 2022
Google search engine

Diplomatie: course pour siéger au conseil de sécurité des Nations-Unies, la RDC désiste

Le président de la République, Félix Tshisekedi, à pris la décision de retirer la candidature de la RDC au conseil de sécurité des Nations-Unies comme membre non permanent pour la période de 2022-2023.

C’est ce qui ressort du communiqué rendu public par le ministre des affaires étrangères, Christophe Lutundula, ce mardi 8 juin, dont une copie est parvenue à la rédaction de yabisonews.cd

« Son excellence Monsieur Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, président de la République démocratique du Congo et président en exercice de l’union africaine, après concertation avec certains de ses paires d’une part,  et le président de la commission de l’union africaine de l’autre, vient de prendre la décision de retirer la candidature de la RDC des élections pour un siège de membre non permanent du conseil de sécurité des Nations-Unies pour la période de 2022-2023 », rapporte le communiqué.

Tout en remerciant les pays qui avaient déjà promis leur soutien, Christophe Lutundula déclare que le chef de l’Etat a pris cette mesure pour renforcer l’unité africaine.

« Afin de renforcer l’unité du continent et de préserver le climat de fraternité en Afrique centrale, le chef de l’Etat a pris l’option de reporter la candidature de la République démocratique du Congo à ce poste pour la période 2026-2027 », informe le ministre des affaires étrangères.

Rappelons que lors du conseil exécutif de l’union africaine présidé par Félix Tshisekedi en février dernier, la candidature du Gabon au conseil de sécurité avait reçu l’assentiment de pour le compte de l’Afrique Centale, alors que le Ghana avait été désigné pour représenter l’Afrique de l’Ouest

Sandrine Fundi

A lire aussi