jeudi, août 18, 2022

Déguerpissement du cabinet de Muhindo Nzangi : « le ministre Eberande n’a fait qu’appliquer l’arrêté » (mise au point)

Le cabinet du ministre du numérique a réagi ce lundi 14 juin suite à l’article récemment publié par Yabisonews.cd, faisant état de la fermeture de l’entrée du cabinet du ministre de l’ESU par ses services.

Dans une mise au point parvenue à Yabisonews.cd, les services du ministre Eberande Kolongele affirment se conformer à l’arrêté de l’ancien ministre des infrastructures et travaux publics, willy Ngopos, portant affectation des locaux des immeubles du domaine public de l’Etat.

En effet, l’article 3 dudit arrêté octroie au ministère du numérique  l’immeuble et les annexes situés aux numéros 6 et 8 du boulevard  colonel Tshiatshi dans la commune de la Gombe pour y installer le cabinet de ce ministère, nouvellement créé.

A contrario, le cabinet ministeriel de l’ESU de Muhindo devrait s’installer au 4ème et 7ème étage de l’immeuble Kasaï sur la place Royale.

De ce fait, le ministère du numérique indique avoir accordé un moratoire au ministère de l’ESU afin d’évacuer les locaux affectés désormais à ce nouveau ministère. C’est après expiration du moratoire que les services du ministre Eberande Kolongele ont procédé à la fermeture de l’entrée du cabinet de Mohindo Nzangi, en enlevant même le placard.

Pendant ce temps, le cabinet du ministre Mohindo Nzangi réfute l’arrêté ministériel de l’ancien ministre Willy Ngopos, estimant qu’il aurait été signé en complicité avec Eberande Kolongele.

Au stade actuel, une intervention urgente du président de la République ou du premier ministre s’impose », alerte les agents de l’ESU.

Il convient de signaler que cette situation intervient à l’absence du ministre de l’ESU qui accompagne le président Félix Tshisekedi au Nord-Kivu.

Dostin Eugène Luange

A lire aussi