jeudi, août 18, 2022

Urgent : Vital Kamerhe condamné à 13 ans des travaux forcés

Le verdict du procès en appel de l’ancien directeur de cabinet du chef de l’État, Vital Kamerhe, l’opposant au ministère public dans le cadre du dossier de detournement  des fonds alloués aux travaux de 100 jours est tombé ce mardi 15 juin 2021.

La cour d’appel de Kinshasa Gombe a maintenu la condamnation du président de l’union pour la nation congolaise mais réduit sa peine qui passe de 20 à 13 ans des travaux forcés.

De son côté, Sammih Jammal a été condamné à 6 ans et 1 an pour Jeannot Muhima. Cependant, cette juridiction a rejeté la demande de réouverture des débats introduite par Vital Kamerhe, ainsi que les appels d’Hamida Chatur, Soraya Mpiana, Daida Mpiana, Daniel Shangalume Massaro.

Dostin Eugène Luange

A lire aussi