mercredi, août 10, 2022
Google search engine

Mesures barrières contre la Covid-10 à Kinshasa : voici les amendes que payeront les récalcitrants

Le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila a publié le lundi 21 juin un arrêté fixant les amandes que payeront les récalcitrants qui violeront les mesures barrières contre la propagation de Covid-19, qui est dans sa 3e vague en RDC.

Selon l’arrêté de l’autorité urbaine de la ville de Kinshasa, le non port du masque sera soumis au payement de 10.000 FC, la violation du couvre-feu équivaut à 50.000 FC, le motocycliste qui transportera plus d’une personne payera 20.000 FC d’amende, le véhicule du transport en commun qui dépasse 50% de sa capacité d’accueil payera 100.000 FC.

Quant aux restaurants qui dépasseront 50% de leur capacité d’accueil, ils seront soumis à une amende allant de 100.000 à 1000.000 FC.  L’ouverture des discothèques, bars, terrasses et boites de nuit sera punie par des amendes allant de 100.000 à 2000.000 FC pour les propriétaires et 10.000 FC pour les clients.

L’organisation des deuils et veillées mortuaires sera soumis à une amende variant entre 500.000 et 1000.000 FC.  Et si ça se passe dans une salle ou funérarium, le lieu sera fermé pendant 15 jours.

Concernant les réunions publiques, fêtes, réceptions après funérailles et autres dépassant plus de 20 personnes, l’organisateur sera contraint de payer entre 200.000 et 1000.000 FC. Et le propriétaire du lieu payera entre 1000.000 et 2000.000 FC.

C’est depuis le 15 juin dernier que le chef de l’Etat Félix Tshisekedi a annoncé les mesures barrières contre la 3e vague du Covid-19, depuis la ville de Goma où il séjourne. Les variants indien et sud-africain sont les plus détectés dans les hôpitaux de Kinshasa, ville désignée comme étant l’épicentre par le ministère de la santé.

Dostin Eugène Luange

A lire aussi