RDC:  Aimé Boji accusé de bloquer les primes de risque de l’équipe du personnel de santé affectée à la riposte contre le Covid-19

0
391

L’équipe du personnel de santé affectée à la riposte contre le Covid-19 en République Démocratique du Congo accuse le vice-premier ministre du budget, Aimé Boji, de bloquer leurs primes de risque de 8 mois de prestation.

Raison qui a justifié la prise d’assaut de l’immeuble du gouvernement ce lundi 28 juin par une délégation constituée des infirmiers, des médecins et  administratifs paramédicaux.

“Nous venons de la primature, où les services du premier ministre nous renseignent que notre dossier a déjà été validé et se trouve actuellement au niveau du ministère du budget qui, apparemment bloque son avancement. Raison pour laquelle nous sommes là au cabinet du ministre du  budget”, a dit un des infirmiers à Yabisonews.cd.

Et de poursuivre: “on en a marre des promesses fallacieuses. Le ministre de la santé publique, hygiène et prévention a déjà fait sa part. Mais pourquoi ses collègues du Budget et finances continuent de bloquer nos primes de risque?”.

Il sied de noter que, malgré que ces agents de la santé sont pour le moment au front pour essayer de contenir la 3e vague de Covid-19 en RDC, leurs primes arrivent rarement.

Dostin Eugène Luange