RDC : Visé par un nouveau Réquisitoire, Matata Ponyo sollicite une semaine pour présenter ses moyens de défense au bureau du sénat

0
336

Un jour après avoir été saisi par le bureau du sénat sur un nouveau réquisitoire du procureur général près la cour constitutionnelle sollicitant la levée  de ses immunités, Matata Ponyo n’a pas tardé de réagir.

En effet, dans une correspondance adressée au bureau du sénat le mardi 29 juin, l’ancien premier ministre sollicite une semaine pour qu’il se prépare compte tenu de la gravité des accusations portées à sa charge.

“Compte tenu de la gravité des accusations  et de la complexité du sujet au centre du réquisitoire, à savoir le paiement de la dette extérieure, et dans le souci de fournir aux membres du bureau des réponses pertinentes afin de leur permettre de décider judicieusement sur des dossiers qui remontent à près de dix ans depuis leur traitement, je vous demande de m’accorder un délai d’une semaine à partir de la date de réception du dudit réquisitoire. Je serai donc disposé à être reçu par le bureau en date du lundi 4 juillet 2021”, a écrit Matata Ponyo.

Il sied de rappeler que le PG près la cour constitutionnelle avait déjà sollicité la levée des immunités de Matata Ponyo dans l’affaire Bukanga lonzo. La requête avait été rejetée par la majorité de sénateurs après vote au cours de la plénière du 13 juin dernier.

Pour ce deuxième réquisitoire, c’est le bureau composé en majorité des membres de l’Union sacrée de Félix Tshisekedi qui va statuer vu que les sénateurs sont déjà en vacances. Ceci en vertu du règlement intérieur de la chambre haute du parlement.

Dostin Eugène Luange