mercredi, août 10, 2022
Google search engine

Proposition de loi Tshiani: le FCC la qualifie de « anticonstitutionnelle » et promet de mobiliser les forces politiques pour son échec

La proposition de loi sur la congolité initiée par Noel Tshiani et déposée au bureau de l’assemblée nationale  le jeudi 8 juillet 2021 par le député Nsingi Pululu, ne cesse de susciter des réactions. La récente en date est celle du front commun pour le congo (FCC).

Dans une déclaration faite ce samedi 10 juillet, les  sociétaires de la plate-forme politique de Joseph Kabila s’opposent farouchement à cette initiative qu’ils qualifient à la fois de « anticonstitutionnelle, inopportune, discriminatoire et conflictogène ».

De ce fait, le FCC invite toutes les forces politiques et sociales à se mobiliser contre cette proposition de loi « inique », car elle met à mal l’unité nationale.

« Le FCC s’oppose à cette proposition de loi parcequ’elle met en mal l’unité du pays, la paix et la cohésion nationale chèrement acquises et risque d’hypothèquer les acquis démocratiques et le processus électoral », lit-on dans la déclaration.

Dans la foulée, le FCC rappelle que dans un passé récent, l’exclusion et la discrimination en RDC avaient suscité et justifié des velléités de partition et de balkanisation du pays, qui avait de ce fait, falli disparaître comme Etat.

Occasion faisant le larron, le FCC alerte l’opinion tant nationale qu’internationale sur le danger que cette proposition de loi représente pour l’avenir du pays et sur les conséquences incalculables pour l’ensemble de la région des Grands Lacs.

Dostin Eugène Luange

A lire aussi