RDC: Le G13 s’oppose à la loi Tshiani ” qui pollue inutilement le débat public”

0
387

Le Groupe de 13 personnalités signataires de l’appel du 11 juillet 2020 en faveur d’un consensus autour des réformes électorales (G13) s’oppose à la proposition de loi initiée par Noël Tshiani et endossée par le député national Nsingi Pululu, portant sur  le verrouillage de l’accès à la présidence de la République et d’autres postes considérés comme étant régaliens.

Dans une déclaration faite le  lundi 12 juillet 2021 à Kinshasa, les députés Delly Sesanga, Claudel André Lubaya,  Juvenal Munubo, Jacques Djoli et autres personnalités estiment que la loi Tshiani pollue inutilement le débat public au point d’exhumer des vieux démons de la division.

“Alors que l’union sacrée de la nation, initiée par le président de la République, aux fins de matérialiser sa vision pour le Congo peine à construire durablement son unité, une proposition de loi, dite de verrouillage de l’accès à certains postes régaliens, pollue inutilement le débat public au point d’exhumer les vieux démons de la division en ce moment précis, avec le risque d’une remise en cause des fondements de l’ordre politique républicain, patiemment construit dans le cadre des accords de Lusaka 1999, de Sun City 2001 et coulés dans la constitution du 18 février 2006”, déplorent-t-ils.

La loi Tshiani rappelle -t-on est contestée par plusieurs personnalités et familles politiques à l’instar du FCC de l’ancien président Joseph Kabila. Pour eux, ladite proposition de loi  est anticonstitutionnelle, inopportune, discriminatoire et ségrégationniste.

Dostin Eugèn Luange