mercredi, août 10, 2022
Google search engine

Loi Tshiani : « Nous députés nationaux de Ensemble sommes déterminés à faire échec à cette trahison » ( déclaration)

Dans une déclaration faite le mercredi 14 juillet 2021, les élus nationaux de Ensemble pour la République promettent de tout mettre en oeuvre pour faire échec à la proposition de loi portant modification de la loi sur la nationalité  en RDC dite loi sur « la congolité ».

« Nous députés nationaux de Ensemble, sommes déterminés à faire échec à cette trahison et à toute autre tentative d’imposer l’arbitraire et la tricherie à notre peuple par ceux qui veulent perturber la marche de notre pays vers une véritable démocratie », lit-on dans la déclaration.

Ainsi, les élus du parti de Moise Katumbi invitent  le bureau de la chambre basse du parlement à ne pas inscrire cette proposition de loi dans le calendrier des travaux vu son caractère anticonstitutionnel.

« Invitons le bureau de l’assemblée nationale à s’abstenir d’inscrire cette proposition de loi discriminatoire dans le calendrier des travaux de notre chambre, étant donné qu’elle viole intentionnellement la constitution tout en modifiant certaines de ses dispositions, notamment les articles 10 et 72 », font-ils remarquer.

Hormis la constitution congolaise que viole la proposition de loi endossée par le député national Nsingi Pululu, les élus du parti cher à Moïse Katumbi affirment également que ladite proposition de loi viole  les instruments internationaux ratifiés par la RDC, notamment l’article 21 de la déclaration universelle des droits de l’homme et l’article 25 du pacte international relatif aux droits civils et politiques.

Il sied de rappeler que le 9 juillet dernier, Dieudonné Bolengetele, secrétaire général de Ensemble pour la République, avait signé un communiqué dans lequel ce parti menaçait  de quitter l’Union sacrée de la nation au cas où le bureau de l’assemblée nationale inscrirait cette proposition de loi  dans le calendrier des travaux.

Bienfait Luganywa

A lire aussi