samedi, août 13, 2022
Google search engine

Grève des médecins: Le ministre de la santé rassure sur la prise en compte des revendications

Dans une conférence de presse tenue le jeudi 15 juillet à Kinshasa, le ministre de la santé Jean-Jacques Mbungani a abordé la situation de la grève des médecins dans les hôpitaux publics, qui revendiquent la prime de risque.

Jean-Jacques Mbungani a ainsi rassuré aux médecins la prise en compte de leurs revendications, tout en expliquant que cela relève d’un projet d’ordonnance présidentielle.

« Nous avons rencontré à plusieurs fois les syndicats de médecins, ils sont à trois. Malgré que la grève a été maintenue avec un service minimum cette semaine, nous avons beaucoup évolué. Les revendications de médecins ont été rencontrées parce qu’il s’agit d’un projet d’ordonnance présidentielle pour les médecins qui revent le grade de commandement, les médecins généraux, les médecins chefs de clinique et les médecins résidents. Il s’agissait aussi de la notification des médecins juniors et régents par le secrétaire général en lien avec le décret de janvier 2019 », a fait savoir Jean Jacques Mbungani.

Quand bien même qu’il hérite de la situation laissée par son prédécesseur Eteni Longondo, Jean Jacques Mbungani promet de s’investir pour trouver les solutions pérennes à cette situation de grève.

« Comme vous le savez nous sommes arrivés il y a quelques mois,  mais nous héritons d’une situation ancienne en toute responsabilité (…) pour trouver les solutions pérennes pour les médecins », a-t-il dit.

En guise de rappel, les médecins se plaignent d’avoir la prime de risque inférieure à celle des autres catégories. Ils insistent aussi sur le paiement de la prime de transport et celle du logement.

Dostin Eugène Luange

A lire aussi