samedi, août 13, 2022
Google search engine

Congolité: Dr. Jérôme Munyangi propose au gouvernement d’interdire aux médecins étrangers d’exercer en RDC

Le chercheur congolais, Jérôme Munyangi, propose au gouvernement congolais  d’interdire la pratique de la médecine aux étrangers en République Démocratique du Congo, faisant allusion au débat suscité par la proposition de loi sur la « congolité » de Noël Tshiani.

Il l’a déclaré au cours d’un séminaire organisé le samedi 17 juillet par l’Asbl Promotion pour la défense des droits et intérêts des jeunes, axé sur la problématique de la vaccination contre le Covid-19 en RDC.

« Les questions sanitaires de la  RDC sont des questions de souveraineté. Je me rappelle quand j’étais encore étudiant au Canada, je voulais exercer la médecine dans ce pays parce que j’étais déjà médecin à Kinshasa, mais la loi au Canada interdit aux étrangers d’exercer la médecine dans leur pays. Comme on est en train de s’acharner contre la congolité, j’aimerais bien un jour qu’on interdise aux étrangers de pratiquer la médecine dans notre pays parce que ça doit appartenir aux médecins congolais.
Parce que les autres viennent pour leurs propres intérêts », a-t-il laissé entendre ce membre du collège de santé et bien être du président de la République.

Jérôme Munyangi a ainsi indiqué que le gouvernement devrait investir massivement dans la santé afin que la RDC ne depende pas trop de l’extérieur.

« Nos maladies sont des milliards de dollars pour certains et c’est la pauvreté pour la République démocratique  du Congo. Nos maladies devaient  nous servir d’argument dans la diplomatie pour  nous imposer sur la scène internationale. Et Covid-19 nous a donné cette opportunité là pour penser beaucoup plus au développement interne », a-t-il ajouté.

De ce fait, il a encouragé le gouvernement à procéder à la revalorisation de la recherche scientifique en RDC.

Dostin Eugène Luange

A lire aussi