jeudi, août 18, 2022

RDC: Claudel Lubaya adresse une question écrite au ministre des ITP sur l’évaluation de la mise en œuvre du projet Tshilejelu

Le député national Claudel Lubaya a adressé une question écrite ce mercredi 21 juillet au ministre des infrastructures et travaux publics, Alexis Gizaro Muvuni, sur la mise en œuvre du projet Tshilejelu, une initiative du président de la République.

A travers cette initiative, cet élu du Kasaï veut avoir des explications claires du ministre  Alexis Gizaro sur différentes préoccupations notamment, le coût global du projet ainsi que le coût par province concernée, la source de son financement, le niveau réel de libération des fonds par province et les dates de décaissements.

Outre ces préoccupations, l’élu de Kananga veut aussi savoir l’argent qui reste à décaisser pour exécuter ce projet présidentiel à Kinshasa et dans le Grand Kasaï, La liste d’entreprises commises à son exécution et les modalités de leur sélection, le nombre de kilomètres de routes déjà réhabilitées et les conclusions d’études annoncées le jour du lancement prouvant que le projet sera bénéficiaire pour le Grand Equateur et le Grand Bandundu.

Enfin, Claude Lubaya veut savoir le nombre approximatif, sinon réel d’emplois créés pour les nationaux et les étrangers dans le cadre de la mise en oeuvre du projet, en précisant pour chaque cas, le type d’emploi et le niveau de responsabilités, les dispositions prises pour garantir la qualité des travaux et la maintenance des ouvrages enfin de projet et le chronogramme d’exécution des travaux, y compris ceux déjà réalisés à ce jour, ceux en cours de réalisation et ceux restant à réaliser globalement par province.

Il convient de rappeler que le projet Tshilejelu était lancé le 17 mars dernier, dans à N’sele, commune périphérique de l’Est de Kinshasa par le Président de la République, Félix Tshisekedi. Il consiste en la réhabilitation et la modernisation des infrastructures routières à travers le pays. La phase pilote concerne Kinshasa et le Grand Kasaï.

Dostin Eugène Luange

A lire aussi