mercredi, août 10, 2022
Google search engine

RDC: Sama Lukonde et la délégation de l’OMAOC échangent sur les préparatifs de son assemblée générale à Kinshasa

En perceptive de l’assemblée générale de l’organisation maritime de l’Afrique de l’Ouest et du centre (l’OMAOC) qui se tiendra à Kinshasa du 28 au 31 juillet 202, le premier ministre, Sama Lukonde, a échangé le vendredi 23 juillet avec la délégation de l’OMAOC conduite par son président en exercice, Chérubin Okende, ministre de la RDC en charge des transports, voies de communication et désenclavement.

Se confiant à la presse au sortir de cette audience, Chérubin Okende a laissé entendre que ces assises sont « des assises de très grands enjeux », tout en s’abstenant de dévoiler à  l’heure actuelle ses intérêts.

« Notre pays va abriter une très grande réunion, la 15ème assemblée générale de l’organisation maritime de l’afrique de l’ouest et du centre qui regroupe 25 Etats, et la RDC assume la présidence de cette organisation par le ministre des transports, voies de communication et  désenclavement. C’est un honneur pour nous que nous organisions ces assises qui sont des assises de très grands enjeux, pendant que le président Félix Tshisekedi, président de la République et Chef de l’Etat, assume également la présidence de l’Union africaine », a dit Chérubin Okende.

Et de poursuivre: « les intérêts sont nombreux et énormes. Je ne préfère pas, avant la tenue de l’assemblée générale, que je commence déjà à vous décliner ces intérêts. Vous allez les découvrir à la fin de nos travaux ».

Pour sa part, le secrétaire général de l’OMAOC, Alain Michel Luvumbanu, a présenté de manière succincte les points qui seront débattus pendant cette assemblée générale.

« Il était de notre devoir de venir présenter nos civilités au chef du gouvernement parce que comme mon président vient de le dire, nous allons organiser deux réunions très importantes ici à Kinshasa. Ça sera la huitième session du bureau des ministres, ainsi que la 15ème assemblée générale de l’organisation maritime où nous allons approuver pas mal de projets qui sont en cours, notamment le code maritime africain, la banque maritime régionale », a-t-il déclaré.

Les experts vont travailler du 28 au 29 avant que les ministres des transports ne se joignent à eux du 30 au 31. Un communiqué conjoint sanctionnera ces assises

Dostin Eugène Luange

A lire aussi