jeudi, août 18, 2022

RDC: Le Rassemblement des députés katangais demande à Nsingi Pululu de retirer ses propos qualifiant Joseph Kabila d’étranger

Les députés nationaux regroupés au sein du  « Rassemblement des députés katangais » (RDK) sont montés au créneau pour fustiger les propos tenus par le député Nsingi Pululu, qualifiant l’ancien président Joseph Kabila d’étranger.

Dans un communiqué de presse publié à l’issue de la réunion qu’ils ont tenue ce samedi 24 juillet dernier, ces élus de l’espace Grand Katanga demandent à Nsingi Pululu de retirer ses déclarations qu’ils qualifient d' »incendiaires ».

« Nous condamnons les propos de l’honorable Nsingi Pululu contre un digne fils du Katanga, le président honoraire Joseph Kabila Kabange, père de la démocratie et de l’alternance politique en République Démocratique du Congo. Exigeons à l’honorable Nsingi Pululu, le retrait de ces propos ainsi que la présentation des excuses publiques », lit-on dans le communiqué.

Occasion faisant le larron, ces élus disent réitérer leur position de rejet de la proposition de loi « anticonstitutionnelle » sur la congolité, initiée Noël Tshiani et portée à l’assemblée nationale par Nsingi Pululu.

Par ailleurs, ils appellent le président de l’assemblée nationale à ne pas programmer cette proposition de loi parmi les matières à traiter.

Au président de la République, en tant que garant de la nation, les députés de l’espace Grand Katanga demandent son  implication  personnelle pour éviter au pays des « conséquences néfastes qui risquent de rompre le pacte républicain de Sun city, et de nouveau faire sombrer le pays ».

En guise de rappel, invité avec l’autre députée nationale, Christelle Vuanga,  dans l’émission « Le débat » sur Top Congo le 15 juillet dernier, Nsingi Pululu avait qualifié d’étrangers les présidents honoraires Joseph Désiré Mobutu et Joseph Kabila. Raison pour laquelle ils avaient mal géré le pays, d’après l’élu de Mont Amba.

Dostin Eugène Luange

A lire aussi