jeudi, août 18, 2022

Climat: Eve Bazaiba fait un plaidoyer à Londres pour que les efforts de la RDC pour maintenir son couvert forestier soient compensés

Il s’est tenu à Londres du 25 au 26 juillet 2021 une conférence ministérielle sur les forêts et l’affectation des terres de pays signataires de la convention cadre des Nations-unies sur les changements climatiques.

Présente, la vice-premier ministre de l’environnement et de développement durable, Eve Bazaiba, a plaidé afin que la RDC soit compensée pour avoir maintenu son couvert forestier.

« La RDC devra bénéficier de la compensation équitable pour ses potentialités et sacrifices qui ont un impact important dans la lutte contre les changements climatiques dans le monde. Cette compensation ne doit pas être un don mais un droit », a-t-elle dit.

Pour permettre aux pays en voie de développement d’adapter leur mode de vie aux défis imposés par les changements climatiques, Eve Bazaiba a appelé à une solidarité internationale.

« Tout en encourageant les initiatives internes des pays en voie de développement, il est crucial de maintenir l’esprit de solidarité internationale autour des questions climatiques. Car, les budgets souvent modestes des pays en développement ne sauront faire face en même temps aux besoins multiples et pressants d’adaptation aux changements climatiques et aux efforts d’éradication de la pauvreté », a-t-elle plaidé.

Il sied de signaler cette conférence s’est tenue en prélude de la COP 26 qui se tiendra à Glascow en Angleterre du 1er au 12 novembre 2021. L’objectif principal sera de favoriser une véritable mise en œuvre de l’accord de Paris sur le climat signé en 2015 à la COP 21.

Sandrine Fundi

A lire aussi