samedi, août 13, 2022
Google search engine

Désignation du candidat président de la Ceni:  les confessions religieuses en arbitrage chez Mboso

Les confessions religieuses impliquées dans le processus de désignation des membres de la commission électorale nationale indépendante ont été reçues ce mercredi 28 juillet par le président de l’assemblée nationale, Christophe Mboso.

Les délégués de la conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) et ceux de l’église du Christ au Congo (ECC) étaient les premiers à être reçus par le speaker de la chambre basse du parlement. Ils n’ont rien déclaré à la presse au sortir de  cette entrevue.

La seconde délégation de 6 confessions religieuses était conduite par l’évêque général et représentant légal de l’églises de réveil du Congo, Israël Dodo Kamba.

Ce dernier a  laissé entendre que les pourparlers vont se poursuivre jusqu’au délai butoir, invitant ainsi les catholiques et les protestants à revenir à la table des négociations afin de procéder à la désignation du prochain président de la centrale électorale.

A titre de rappel, la CENCO et l’ECC avaient demandé un break tard le mardi 27 juillet pour continuer les discussions le matin de ce mercredi 28 juillet 2021 afin de dégager un consensus autour  choix du prochain président de la Ceni.

Une position qui n’a pas plu aux 6 autres confessions religieuses. Elles se sont ainsi retirées au siège de la commission d’intégrité et de la médiation électorale (CIME) où ils ont choisi le candidat porté par l’église kimbanguiste, Denis Kadima, comme président du bureau exécutif de la Ceni.

Dostin Eugène Luange

A lire aussi