mercredi, août 10, 2022
Google search engine

Affaire Bukangalonzo: « Ma residence vient d’être violée par une dizaine de policiers dirigés par un Général » (Matata Ponyo)

A travers un message publié sur son compte twitter ce mardi 03 août, Matata Ponyo dénonce la violation de sa résidence par des  policiers conduits par un général.

« Ma residence vient d’être violée par une dizaine de policiers dirigés par un Général. La porte de ma chambre où j’étais couché en repos médical a été cassée et j’ai été menacé pour avoir refusé de répondre à un mandat de comparution illégal sur le dossier BukangaLonzo »,  a écrit Matata Ponyo.

Dans la foulée, il remercie l’autorite de services publics qui est intervenue pour arrêter « cette violation inacceptable des droits de l’homme ».

Il convient de rappeler qu’après la main levée de sa mise en résidence surveillée dans l’affaire dite de « zaïrianisation », Matata Ponyo avait de nouveau été convoqué le 19 juillet 2021 par le procureur général près la cour constitutionnelle dans l’affaire du projet de Bukangalonzo.

Sur conseil de ses avocats, il avait refusé de répondre à cette invitation pour motif que le sénat avait rejeté le réquisitoire du PGR comme concernant le parc agro-industriel de Bukangalonzo

Dostin Eugène Luange

A lire aussi