Désignation du président de la Ceni: la Lucha  projette des manifestations devant le parlement à partir du jeudi 5 août

0
251

Dans un communiqué publié le dimanche 1er août, le mouvement citoyen Lutte pour le changement (Lucha) lance un  appel pour des manifestations devant le palais du peuple à Kinshasa et dans différentes provinces du pays à partir du jeudi 5 août prochain.

L’objectif de ces manifestations est d’exiger un consensus autour du processus électoral de 2023.

“Nous appelons les différentes forces  vives de la nation à se mobiliser pour des manifestations pacifiques devant l’assemblée nationale ainsi que dans différentes villes  à partir de ce jeudi 5 août”, lit-on dans ledit communiqué.

Il sera également question d’exiger un plus large consensus pour des élections libres, démocratiques et apaisées comme indiqué dans l’appel pour un agenda citoyen, renchérit ce mouvement citoyen.

Dans la foulée, la Lucha déplore la répétition des erreurs du passé qui, selon elle, ont coûté un lourd tribut au peuple congolais.
 
“Les leaders religieux et politiques, qui plutôt au lieu de tout mettre en œuvre pour éviter les erreurs du passé, semblent résolument engagés à les répéter au mépris des martyrs qui ont payé de leur sang le prix d’une liberté, d’une démocratie qui se fait toujours attendre”, déplore ce mouvement citoyen.

S’agissant des intimidations et menaces contre certains membres des confessions religieuses de la part des personnalités proches du pouvoir, elles sont considérées par la Lucha comme la principale cause du blocage du processus de désignation du président de la Ceni. Ces personnalités, auteurs de ces propos devraient être traduits en justice, estime ce mouvement citoyen.

Christian-Timothee Mampuya