jeudi, août 18, 2022

Kinshasa: la police donne sa version des faits sur la torture des « kulunas » par des policiers

Depuis quelques jours, une vidéo  circule dans les réseaux sociaux montrant des policiers en train d’infliger les actes de tortures à quelques jeunes accusés de banditisme urbain, appelés communément « Kulunas » à Kinshasa.

Sans toutefois nier l’authenticité des faits, le commissaire provincial de la ville de Kinshasa, Sylvano Kasongo, précise que la vidéo n’est pas récente et que les coupables avaient déjà été sanctionnés.

« Ces images sont anachroniques. Elles datent de plus d’une année. Les auteurs de ces actes de tortures ont déjà été arrêtés et sévèrement punis conformément à la loi juste la commission de cette infraction », précise Sylvano Kasongo.

Pour le chef de la police de la ville de Kinshasa, cette vidéo est ressortie  par des personnes certainement malintentionnées pour jeter un discrédit sur la police nationale congolaise.

Des bavures commis par certains éléments de la police sont régulièrement décriées à Kinshasa. La dernière en date, la plus connue évidemment, est la mort de l’étudiant de l’université de Kinshasa, Honoré Shama Kwete. Il a été tué le 24 juillet dernier par un policier alors qu’il était en plein tournage d’une vidéo avec ses amis dans le cadre du travail pratique du cours d’initiation au cinéma.

BL

A lire aussi