jeudi, août 18, 2022

RDC: Faute de consensus, le PPRD s’abstient d’envoyer ses délégués à la CENI

Dans une déclaration faite le mercredi 11 août à Kinshasa, le secrétaire parmenant du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD) est revenu sur le processus de désignation des délégués à  la commission électorale nationale indépendante ( CENI).

Emmanuel Ramazani Shadari estime qu’au stade actuel, faute de consensus, son parti n’enverra pas ses délégués à cette institution d’appui à  la démocratie.

« Nous remarquons qu’à ce jour, qu’il n’y a pas encore de consensus. En conséquence, le PPRD n’est pas partie prenante dans la désignation des membres qui doivent diriger la CENI », a déclaré Ramazani Shadary.

L’ancien candidat président de la République voit même des similitudes entre le contexte actuel qui caraterise la désignation des délégués de la CENI et celle qui a prévalu lors de la désignation de Ronsard Malonda comme délégué des confessions religieuses.

« Nous comparons cette situation avec ce qui s’était passé à l’époque où Mabunda était présidente de l’assemblée nationale. 6 composantes sur les 8 avaient déposé le nom d’un certain Ronsard Malonda. Nous connaissons tous les réactions. Les gens étaient même descendus dans la rue exigeant un accord sur un nom de façon consensuel », rappelle Shadari.

Pour le PPRD, l’histoire se répète, étant donné qu’il s’agit d’une matière électorale. Il faut s’assurer de l’inclusivité de toutes les parties prenantes.

A noter que l’assemblée nationale a quant à  elle convoqué une plénière ce jeudi 12 juillet  pour mettre en place la commission paritaire sensée examiner les dossiers des délégués des différentes composantes.

Landry Kamango

A lire aussi