jeudi, août 18, 2022

Kinshasa: 1 véhicule incendié, 3 autres caillassés et 40 ballots de friperie volés dans les actes de pillage à Limete  (la police)

Suite à la rumeur qui a couru dans l’après-midi  d’hier mercredi 11 août dans plusieurs parties de Kinshasa, faisant état du décès d’un autre congolais en Inde, des commerces appartenant aux sujets indiens dans la commune de Limete ont été ciblés par les actes de pillage ce jeudi 12 août.

« Des inciviques, majoritairement des jeunes gens, se sont livrés aux actes de pillage contre les magasins et dépôts tenus par des sujets indiens. Ces actes ont été provoqués par une fausse rumeur malicieusement distillée dans l’opinion faisant état d’un deuxième congolais qui serait tué en Inde après notre compatriote, l’étudiant Joël MALU décédé en garde à vue à Bengalore », peut-on lire dans le communiqué de la police.

D’après l’inspecteur provincial de la police de Kinshasa, Sylvano Kasongo, le bilan de ces incidents fait état d’un véhicule de marque Toyota Noah incendié, 3 autres véhicules caillassés et 40 ballots de friperie volés et aussitôt récupérés par la police et rendus aux propriétaires. 3 personnes ont été interpellées.

A cet effet, Sylvano Kasongo rappelle les pillages de 1991 et 1993 dont le pays ne s’est jamais remis jusqu’aujourd’hui. Il met par conséquent en garde des personnes qui s’évertuent à partager les rumeurs qui sont à la base de ces actes.

Depuis l’annonce le 2 août dernier du décès de l’étudiant congolais Joël Malu à Bangalore en Inde, des commerces des ressortissants indiens ont fait l’objet de tentative de pillage à plusieurs reprises dans certaines communes de Kinshasa.

Landry Kamango

A lire aussi