jeudi, août 18, 2022

EPST/prétendue tentative de détournement des fonds Tenafep: Tony Mwaba réfute les allégations de l’IGF

Devant des syndicalistes venus spontanément  lui témoigner de leur soutien ce lundi 16 août, le ministre de l’enseignement primaire, secondaire et technique a tenu à  fixer l’opinion sur la controverse autour des frais alloués à  la surveillance du test national de fin d’études primaires ( TENAFEP).

« Vous avez suivi depuis trois jours sur les réseaux que le ministre Tony Mwaba a détourné 16 millions de dollars du budget affecté au paiement des primes des intervenants du Tenafep. Mais mes chers frères, quand je suis arrivé à la tête de ce ministère, j’ai eu l’information que les intervenants du Tenafep édition 2020 n’avaient jamais été payés et ces intervenants menaçaient de boycotter l’édition 2021(…). Jules Alingete me dit que cet argent là qui est destiné à la prime des intervenants doit être payé par banque. Je dois demander à tous ceux qui ont surveillé, qui se retrouvent dans les grandes villes même dans les territoires  d’ouvrir un compte bancaire pour recevoir une prime ponctuelle de 30 à 40.000 francs? J’ai dit non. (…) pour avoir dit ça à Alingete, il a considéré ça comme une tentative de détournement. Comment je peux détournement 16 millions destinés à la prime d’intervenants », s’est-il interrogé.

Et de poursuivre: « cet argent n’est même pas encore disponible. Je suis avocat, professeur de droit. Le détournement suppose que vous êtes déjà entré en possession de cette somme et vous l’affectez à autre chose. La tentative voudrait dire aussi que vous êtes déjà entré en possession de cet argent et vous voulez l’affecter à autre chose et on vous a arrêté. Mais si Alingete, le fait de proposer que cette somme puisse aller dans le compte en banque devient une tentative de détournement, je considère ça comme un dossier de la vengeance. Je précise que c’est un dossier de vengeance puisqu’entre Alingete et le ministre de l’Epst, c’est le ministre de qui traque les détourneurs ».

Pour le ministre Tony Mwaba, cela ne fait aucun doute qu’il est simplement victime du redressement qu’il est en train d’opérer dans son secteur.

Dostin Eugène Luange

A lire aussi