jeudi, août 18, 2022

Kinshasa:  301 nouveaux « Kulunas » transférés à Kaniama Kasese

Le commissaire divisionnaire adjoint, Sylvano Kasongo, chef de la police de Kinshasa, a présenté le mardi 17 août à la presse et au  gouverneur Gentiny Ngobila 301 délinquants,  communément appelés « Kuluna »,  avant qu’ils ne soient transférés à Kanyama Kasese, dans province du Haut-Lomami.

Sylvano Kasongo a déclaré que cette opération qui est la septième vague porte à 2.100 le nombre de jeunes délinquants déjà transférés à Kaniama Kasese pour y effectuer des travaux de champs et être initiés aux différents métiers comme la maçonnerie, la plomberie et autres. Ceci, dans le cadre de l’encadrement et du redressement qu’ils doivent subir par le Service national.

Par cette occasion, Gentiny Ngobila a félicité la police de Kinshasa et le chef du Service national, le général-major Jean-Pierre Kasongo pour le travail réalisé en vue d’éradiquer le banditisme urbain dans la capitale congolaise et faire de ces jeunes des hommes utiles à la société.

« Ces jeunes Kulunas  jouissent de leurs droits élémentaires. Ils sont nourris et habillés. Nous leur mettons au service de la Nation pour assurer notamment l’autosuffisance alimentaire. Grâce aux différentes formations qu’ils suivent, ils seront demain utiles pour notre société. Il n’est pas question de fléchir même si beaucoup d’entre eux ont fui la capitale pour échapper à la traque » a dit le gouverneur.

Il a par la suite expliqué le modus operandi de la police dans la traque de ces jeunes. Plusieurs parmi eux ont été arrêtés après dénonciation de leurs propres familles, a souligné le gouverneur Ngobila.

Israel senga

A lire aussi