jeudi, août 18, 2022

Processus de désignation des membres de la Ceni: le FCC insiste sur l’obtention du consensus entre les parties prenantes

Dans une interview accordée à Yabisonews.cd  ce lundi 23 août, le secrétaire exécutif du parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), Papy Musa, est revenu sur les raisons qui ont fait que le front commun pour le Congo (FCC) refuse de prendre part au processus de désignation des membres de la Ceni, actuellement « entachées  d’irrégularités ».

Pour ce cadre du parti cher à Joseph Kabila, les principes sacro-saints dans ce processus doivent être respectés sans faille.

« Nous ne pouvons pas participer aux assises qui sont entachées d’irrégularités. Nous avons demandé que les principes sacro-saints de droit soient respectés et la procédure établie par la charte des confessions religieuses soit aussi de strict respect. Par là, on verra si la volonté d’organiser les choses est là », a-t-il déclaré.

S’agissant de la commission paritaire, Papy Musa constate avec regret l’absence de l’opposition.

« La commission paritaire est la participation de l’opposition et de la majorité. Aujourd’hui vous allez constater avec regret que l’on dit que cette commission est entrain de siéger aussi longtemps que l’opposition n’en fait pas partie », a-t-il déploré.

Selon certaines sources à l’assemblée nationale, la commission mixte qui a travaillé sur les dossiers remis par différentes composantes sensées envoyer leurs candidats à la Ceni pourrait remettre les résultats ce lundi 23 août. Le FCC et d’autres forces politiques et sociales avaient refusé d’y prendre part, exigeant au préalable un consensus sur la loi organique portant organisation et fonctionnement de la Ceni.

Roger Mutambayi

A lire aussi