samedi, août 13, 2022
Google search engine

Kinshasa-lutte contre la Drogue « Bombé »: Blanchard Dikambi sensibilise les jeunes de Masina

Depuis que le président de la République a alerté l’opinion nationale sur les dangers de la consommation d’une drogue dénommée « Bombé » par une catégorie des jeunes de Kinshasa, plusieurs personnes se sont appropriées la lutte contre ce stupéfiant, fortement toxique et dangereux.

C’est le cas de Blanchard Dikambi Tshangu, coordonnateur de la cellule de communication de l’assemblée nationale. Il a sensibilisé le samedi 28 août les jeunes du quartier 5 Mapela, dans la commune de Masina sur les méfaits de cette drogue.

« Le souci est de voir les jeunes comme moi, rejeter cette horrible pratique qui compromet leur avenir », a-t-il déclaré devant une foule à l’espace Vieux Mao.

Porteur d’un message du président de la chambre basse du parlement, Blanchard Dikambi a appelé les jeunes de Masina à prendre conscience de leur avenir.

« Devenir aujourd’hui responsable comme nous, c’est possible seulement si vous prenez conscience de votre avenir. Le président Christophe Mboso N’kodia nous a envoyé afin de vous dire qu’il compte sur vous, la jeunesse, pour l’accompagner dans la gestion des institutions de ce beau pays ».

Et de poursuivre, « abandonnez cette pratique maléfique est le message que Christophe Mboso N’kodia m’a donné afin de vous transmettre »

Avant le jeu de questions-réponses qui a clôturé cette activité, Blanchard Dikambi a laissé la parole à Gaspard Matumikina, l’un des conseillers du président de l’assemblée nationale en matière de la santé. Ce dernier a  expliqué aux jeunes les mefaits des  drogues du types »Bombé » dans la santé.

A titre d’information, Blanchard Dikambi Tshangu est coordonnateur « Des casques bleus de Mboso N’kodia pour le district de la Tshangu », une structure qui soutient le président de la chambre basse du parlement.

Sandrine Fundi

A lire aussi