Désignation membres CENI: Lisanga Bonganga accuse Tshisekedi et Mboso de vouloir imposer  la candidature de Denis Kadima

0
312

Dans une déclaration faite à la presse ce jeudi 02 septembre, Jean Pierre Lisanga Bonganga, président de la Dynamique pour une sortie de crise (Dysoc), accuse le président de la République et le speaker de l’assemblée nationale de vouloir imposer la candidature de Denis Kadima, à la présidence de la commission électorale nationale indépendante (CENI).

Pour ce cadre de la coalition Lamuka, Félix Tshisekedi s’appuie sur les confessions religieuses “de son obédience aux fins de contrôler le processus”.

“Les blocages constatés dans la mise en place de la ceni sont entretenus par le président Tshisekedi et le président de l’assemblée nationale Christophe Mboso qui veulent imposer monsieur Denis Kadima à la tête de la CENI”, a-t-il déclaré.

Dans la même veine, l’ancien ministre des relations avec le parlement accuse  Christophe Mboso de s’entêter et de défier les congolais, en voulant organiser à tout prix la plénière pour entériner un rapport de la commission mixte opposition-majorité,  qu’il qualifie d’irrégulière.

De ce fait, il affirme qu’à ce jour “il n’y a aucun procès verbal régulièrement adopté et signé par tous les membres des confessions religieuses conformément à leur charte”.  Ce qui le pousse à insinuer que tout autre procès verbal prétendument déposé ne peut faire l’objet de l’examen en plénière de l’assemblée nationale.

Dostin Eugène Luange