jeudi, août 18, 2022

Pollution des rivières Tshikapa et Kasaï: le ministre Adrien Bokele inspecte les sites  d’installation du centre d’alevinage

En séjour dans la province du Kasaï, le ministre de pêche et élevage, Adrien Bokele, a  visité ce jeudi 2 septembre le site choisi pour accueillir un centre d’alevinage. Ce projet vise à booster l’aquaculture après la pollution des eaux des rivières Tshikapa et Kasaï par des substances toxiques venues d’une usine de diamant située dans la province angolaise de Lunda-Norte.

D’après le directeur de pêche et aquaculture du ministère, Maker Miloni, ce centre est une alternative qui va desservir les pisciculteurs de Tshikapa.

« Nous avons visité deux sites pour l’installation du centre d’alevinage. D’abord  il faut dire que la pisciculture est une alternative pour la pêche et surtout avec la pollution des eaux (…). Nous sommes vénus pour installer le centre d’alevinage qui va desservir les pisciculteurs de Tshikapa. C’est pour répondre quant même à cette question là. Là maintenant il y a un problème de protéine animale surtout pour les poissons, qui va se poser », a-t-il déclaré.

Quant à l’acquisition du site qui appartient aux privés, il promet de négocier avec les concernés pour l’achat.

Pour rappel, l’installation de ce centre d’alevinage vise à remédier à la létalité des poissons due à la pollution des rivières Tshikapa et Kasaï dont est dépendante la population de cette contrée du pays.

Dostin Eugène Luange

A lire aussi