Exploitation illicite des minerais en RDC: la Chine appelle ses ressortissants à respecter les lois congolaises

0
346

Dans un twitte publié le jeudi 2 septembre, l’ambassade de la République populaire de Chine en RDC a indiqué que son gouvernement s’oppose “fermement” à l’exploitation illicite des minerais par les entreprises chinoises à l’Est du pays.

Elle dit avoir saisi en conséquence le gouvernement congolaises pour vérifier les allégations concernant les entreprises incriminées.

“Hautement attentive à la vidéo intitulée Chronique: En finir avec la traite négrière en Afrique, l’ambassade de Chine en RDC a saisi les autorités congolaises pour vérifier la réalité. Le gouvernement chinois s’oppose fermement à l’exploitation minière illégale et demande toujours aux entreprises et ressortissants chinois en RDC de respecter strictement les lois et réglementations congolaises”, peut-on lire sur le compte twitter de l’ambassade de Chine en RDC.

Dans un documentaire qui fait le tour des réseaux sociaux depuis ce jeudi 2 septembre, le journaliste de Radio France Internationale (RFI), Alain Foka, décrit les scènes vécues par une délégation officielle des autorités congolaises cencées visiter une mine d’or exploitée illégalement par des sujets chinois dans la localité de Kamituga au Sud-Kivu.

Pour ce journaliste de RFI, une fois cette délégation est arrivée à l’aérodrome de Kamituga, elle n’a pas réussi à atteindre le site minier. Prévenus, les chinois ont mis hors service de manière délibérée le pont conduisant au site minier.

Landry Kamango