samedi, août 13, 2022
Google search engine

Coup d’Etat en Guinée: Félix Tshisekedi exige la libération « immédiate » du président Alpha Conde

Le président en exercice de l’Union africaine, Félix Tshisekedi, s’est exprimé au sujet du coup d’Etat survenu en Guinée ce dimanche 5 septembre.

Dans un communiqué conjoint avec Moussa Faki, président de la commission de l’Union africaine, Félix Tshisekedi exige la libération immédiate du président Alpha Condé, arrêté  par les putschistes qui l’ont renversé.

« Le président en exercice de l’Union Africaine Félix Tshisekedi et le président de la commission africaine Moussa Faki Mahammat condamnent toute prise de pouvoir par la force et demandent la libération immédiate du président Alpha Conde », lit-on dans le communiqué publié ce même dimanche 5 septembre.

En outre, Félix Tshisekedi et Moussa Faki invitent le conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine à se réunir d’urgence pour examiner la situation qui prévaut dans ce pays de l’Afrique de l’Ouest et de prendre des mesures appropriées.

A titre d’information, des militaires des forces spéciales de l’armée guinéenne ont annoncé ce dimanche 5 septembre avoir pris le pouvoir à Conakry. Au même moment, le président Alpha Conde a été arrêté au palais présidentiel.

Dans une vidéo publiée sur internet, le colonel Mamadi Doumbouya, chef des putschistes, accuse le régime de Alpha Conde de piétiner les droits des citoyens, du non respect des principes démocratiques, de la corruption, la gabegie financière et tant d’autres griefs.

Alpha Conde dirigeait la Guinée depuis 2010 après avoir combattu dans l’opposition pendant près de 40 ans. La modification de la constitution en mars 2020 lui a permis de briguer un 3éme mandat de 6 ans en novembre de la même année. Cette élection a été contestée par l’opposition et plusieurs personnes avaient perdu leurs vies.

Dostin Eugène Luange

A lire aussi