jeudi, août 18, 2022

Exploitation illicite des minerais à l’Est de la RDC: l’ACAJ salue l’envoi d’une délégation de députés nationaux au Sud-Kivu pour recueillir les informations

Le président de l’assemblée nationale, Christophe Mboso, a dépêché ce jeudi 9 septembre une délégation de huit députés nationaux, conduite par Jean-Claude Kibala, dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, afin de recueillir des informations liées à l’exploitation illicite des minerais par des entreprises chinoises.

Contacté par la rédaction de Yabisonews.cd, le coordonnateur de l’ONG ACAJ, Georges Kapiamba, qui a récemment publié la liste des sociétés qui exploitent illégalement des minerais à l’Est de la RDC, salue la décision du président de la chambre basse du parlement.

« Nous sommes content! Nous félicitons le président de l’assemblée nationale ainsi que l’ensemble de membres de son bureau pour avoir décidé d’envoyer cette mission d’enquête parlementaire et nous soutenons ce travail. Nous appelons aussi toute la population du territoire de Mwenga de la province du Sud-Kivu de soutenir cette mission parce qu’elle va permettre à la nation de connaître beaucoup de choses qui se cachent depuis plusieurs  années dans l’exploitation illicite des minerais », a-t-il dit.

En outre, le coordonnateur de l’ACAJ demande à cette délégation de travailler avec rigueur et d’épargner personne. D’essayer d’aller en profondeur pour identifier tous les auteurs et complices de cette exploitation illicite des minerais qui alimente l’insécurité et de proposer des mesures adéquates et urgentes afin d’y mettre fin.

Rappelons que le gouverneur du Sud-Kivu, Théo Ngwabije, avait décidé de suspendre les activités de sociétés chinoises qui exploitent illégalement l’or dans le territoire de Mwenga.

 A son tour, la ministre des mines, Antoinette N’samba, s’est opposée à cette décision précisant qu’elle viole notamment le code minier. Elle demanda en conséquence au ministre de l’intérieur d’instruire le gouverneur  pour qu’il rapporte son arrêté.

Landry Kamango

A lire aussi