jeudi, août 18, 2022

Persistance de l’insécurité à l’Est: Dénis Mukwege demande au président de la République de saisir l’ONU pour créer le tribunal pénal international pour la RDC

Dans une déclaration publiée le jeudi 9 septembre à Bukavu au Sud-Kivu, le médecin-directeur de l’hôpital de Panzi, le prix Nobel Denis Mukwege, est revenu sur la nécessité de la création du tribunal pénal international
pour la République démocratique du Congo.

Vu la persistance de l’insécurité dans la partie Est du pays, Denis Mukwege appelle le président de la République à formuler « de manière expresse » une demande allant dans ce sens à l’ONU.

« Le président Félix-Antoine Tshisekedi doit demander de manière expresse aux Nations unies l’établissement d’un tribunal pénal international pour la RDC et le soutien à la mise en place des chambres spécialisées mixtes pour rendre justice aux victimes des crimes les plus graves », a-t-il déclaré.

Celui qu’on appelle « le réparateur des femmes » a indiqué que sa demande fait suite à la persistance de l’insécurité au Nord-Kivu et en Ituri, malgré l’état de siège. Selon lui, les approches politique et sécuritaire visant à pacifier le Kivu et l’Ituri ont échoué.

Dans la foulée, le Dr Dénis Mukwege  a indiqué que les populations de l’Est vivent dans « la peur et l’horreur » en dépit de la présence de la Monusco en appui à l’armée congolaise. Pour lui, cette situation tragique et scandaleuse n’est plus supportable.

Landry Kamango

A lire aussi