mercredi, août 10, 2022
Google search engine

Démolition des constructions anarchiques à Kintambo-Magasin: le parking et les marchés pirates relocalisés sur le rail de la SCTP (Kin-Bopeto)

Sur ordre du gouverneur de la ville de Kinshasa Gentiny Ngobila, tous les marchés et parkings pirates érigés au rond-point Kintambo-Magasin ont été dispersés ce lundi 13 septembre par la police nationale congolaise et la coordination de Kin-Bopeto.

D’après l’un des responsables de Kin-Bopeto interrogé sur le lieu par Yabisonews.cd, tous ces marchés pirates et parkings qu’il y a sur cette place vont être replacés sur le rail de la société congolaise des transports et ports (SCTP).

« C’est sur ordre du gouverneur que nous avons  dispersé tous les marchés pirates et parkings qui ont toujours été à la base des embouteillages ici à Kintambo-Magasin. Lui-même le gouverneur a été instruit par le chef de l’Etat pour que nous puissions arranger cette place pour en finir avec les embouteillages qu’il y a toujours ici », a-t-il dit sous le sceau de l’anonymat.

Et d’ajouter: « Vous savez que le président vit non loin d’ici. Lui-même et tous ses visiteurs passent tous les jours par ici. Parfois ils sont bloqués par les embouteillages en arrivant ici à Magasin. Il faut donc qu’on en finisse. Raison pour laquelle nous avons dû négocier cette place avec l’ONATRA (SCTP) pour que nous puissions y construire le parking« .

Pour Kabengele Kandolo, l’un des responsables de l’association des chauffeurs du Congo (ACCO), section de Kintambo-Magasin, ce parking pourra leur éviter les tracasseries policières.

« Ici à Magasin nous avons 11 lignes de transport. Nous-mêmes nous sommes d’accord avec l’initiative pour qu’on en finisse avec les embouteillages qu’il y a toujours ici (…). Nous espérons également que ça va permettre d’en finir avec les tracasseries policières. Vu que nous n’avions pas de parking fixe, les policiers se permettaient de nous arrêter à tout moment. Avec l’érection d’un parking officiellement, ils n’auront plus désormais le motif de nous tracasser », a-t-il dit.
 
D’après le responsable de Kin-Bopeto que nous avons interrogé, dès ce soir les travaux de remblaiement de terrain vont commencer. Mais le projet de l’hôtel de ville est de construire un parking répondant aux normes requises. Leurs vendeurs auront leur place, les automobiles également la leur et les taxis motos aussi, à l’en croire.

BL

A lire aussi