jeudi, août 18, 2022

Menaces de mort contre un journaliste en Ituri: JED en appelle à la responsabilité des autorités provinciales

L’ONG Journaliste en danger (JED), a lancé un appel ce lundi 13 septembre aux autorités de la province de l’Ituri afin qu’elles assurent la sécurité d’un journaliste menacé de mort depuis quelques temps par le groupe armé CODECO.

D’après Gloire Mumbesa, directeur d’une radio communautaire en Ituri, rapporté par JED, il subit des menaces de mort depuis plusieurs jours de la part des miliciens de ce groupe armé.

« (…) J’ai toujours minimisé ces différentes menaces en continuant de diffuser, sans crainte, les bavures commises aussi bien par le CODECO et par les autres miliciens à l’encontre de la population civile. Au regard de la gravité de la situation sécuritaire des journalistes, ces derniers temps, ici dans la province de l’Ituri, j’ai décidé de ne pas minimiser ces différentes menaces pour ne pas subir le sort de mes confrères assassinés » a-t-il dénoncé.

Selon JED, ce groupe armé reproche à Gloire Mumbasa d’avoir dénoncé, à plusieurs reprises sur les ondes de sa radio, les atrocités et autres tracasseries dont serait victime la population de la part des miliciens.

Ainsi, cette structure de défense des journalistes dit ètre inquiète par la dégradation de la situation sécuritaire des professionnels des médias œuvrant dans les provinces sous l’état de siège.

Au mois d’août dernier, un journaliste a été assassiné dans le territoire de Mambasa en Ituri et un autre dans territoire de Rutshuru au Nord-Kivu.

Celui de l’Ituri était directeur de la radio communautaire RTCB/Biatoka alors que celui du Nord-Kivu travaillait pour la RTNC.

Israel senga

A lire aussi