mercredi, août 10, 2022
Google search engine

Sénat: Jean Marc Chataigner confirme à Bahati Lukwebo le soutien de l’Union européenne au processus de désarmement DDRCS

Le président du sénat, Bahati Lukwebo, s’est entretenu ce lundi 13 septembre avec l’ambassadeur de l’Union européenne accrédité en RDC, Jean Marc Châtaigner.

Plusieurs sujets étaient au menu de cette entrevue, notamment l’appui de l’Union européenne au processus de désarmement, démobilisation, relèvement communautaire et stabilisation (DDRC-S).

« Nous avons abordé des sujets de fond qui sont pour nous importants, pour lesquels nous pensons que l’Union européenne peut apporter un accompagnement à la RDC, qui sont d’une part l’appui au retour à la paix dans l’Est de la RDC. L’accompagnement que nous pourrions apporter, en discussion bien sûr avec nos partenaires congolais, sur le processus DDRC-S, nous assurer qu’il y ait une porte de sortie des anciens combattants », a déclaré Jean Marc Châtaigner.

Par ailleurs, le diplomate européen a annoncé la tenue d’un dialogue entre son institution et la RDC à la fin du mois de septembre.

« Nous avons parlé du futur dialogue qui va se tenir entre la RDC et l’Union européenne le 30 septembre prochain. Ce processus de dialogue politique est inclusif, il va au-delà du gouvernement. Il inclue les institutions parlementaires et la société civile(…) », a-t-il poursuivi.

Rappelons que c’est depuis le 5 juillet 2021 que le chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, a signé l’ordonnance portant création, organisation et fonctionnement du programme de désarmement, démobilisation, réinsertion communautaire et stabilisation.

Différents des autres programmes DDR, celui-ci met un accent sur l’aspect relèvement communautaire, c’est-à-dire, la prise en charge des victimes et des communautés. Ce qui était une exigence des partenaires comme l’Union européenne.

Israël Senga

A lire aussi