Kinshasa : Des chirurgiens dentistes réclament l’amélioration de leurs primes de risque

0
327


Le syndicat national des chirurgiens dentistes du Congo (SYMEDEC) a manifesté ce jeudi 11 novembre 2021 à Kinshasa, devant l’immeuble du Gouvernement. Ces chirurgiens dentistes réclament la majoration de leurs primes de risque et l’alignement de nouveaux médecins.

Nous avons écrit à l’autorité de tutelle pour lui donner un préavis de sit-in. Nous revendiquons l’harmonisation et la régularisation de la prime de risque des chirurgiens dentistes de la RDC. Ça fait plus d’une décennie que ces revendications existent. Mais curieusement, elles n’ont jamais abouti”, a déploré Tombe Bodry.

Des chirurgiens-dentistes dénoncent également le fait que  leurs primes de risque soient inférieure à d’autres catégories de médecins.

“J’ai fini à l’université de Kinshasa. Je suis donc détenteur d’un diplôme de médecine. Alors, au nom de quel principe je dois être traité différemment d’autres médecins ? Nous sommes venus dire à l’Etat de revoir notre taux de prime de risque”,  a déclaré docteur Éric Mopasola , président du Symedec.

Et d’ajouter : “Les autres médecins touchent des millions de francs congolais, alors que nous là, touchons que des montants qui oscillent entre 300.000 FC et 600.000 FC. Pourquoi cette injustice, cet écart? On est tous médecins”.

Il y a lieu de préciser que sur plus de 1.000 chirurgiens dentistes que compte la RDC jusqu’à présent , seulement  594 sont enregistrés à la fonction publique et bénéficient des primes de risque payées par l’état.


Israel senga