Maximisation des recettes aux affaires Foncières : Le ministre Sakombi Molendo fait appel à l’Inspection générale des finances

0
180
Le ministre Sakombi Molendo fait appel à l'Inspection générale des finances

Dans l’optique de maximiser les recettes dans le secteur foncier, Aimé Sakombi Molendo a rappelé aux conservateurs des titres immobiliers et chefs des divisions des cadastres de la grande province orientale, l’exigence qui s’impose à eux de se conformer à l’arrêté interministériel portant bancarisation signé avec son collègue des finances.

C’était ce lundi 25 avril à kisangani, lors de la clôture du séminaire de renforcement des capacités des cadres et agents des affaires foncières venus de l’Ituri, haut et bas uèlé ainsi que de la Tshopo.

Ainsi, le ministre Sakombi Molendo dit avoir fait appel à l’Inspection générale des finances pour une mission de contrôle dans toutes les circonscriptions que comptent le pays.

” Je confirme avec force que l’IGF poursuivra la mission de contrôle et qu’aucune circonscription ne sera épargné “, a – t – il prévenu.

Et de poursuivre: “Je ne peux tolérer que tous les efforts entrepris pour redorer l’image ternie de l’administration foncière et la dépouiller de toutes les anti valeurs qui lui avaient tissé une réputation sordide, soient annihilés par ceux là même qui sont appelés à les mettre en œuvre.

Cette mise en garde de sakombi Molendo s’inscrit également dans le cadre de relever un autre défi dans son secteur à savoir la résorption des conflits à caractère foncier.

Pour rappel, l’arrêté interministériel portant bancarisation fait de l’Inspection générale des finances ( IGF) partie prenante de la répression de tout coulage des recettes générées par les transactions foncières et immobilières de l’équivalent en franc congolais de 10.000$ ou plus.

Elysée Odia