Kinshasa : Les chauffeurs taxi revoient à la hausse unilatéralement le prix du transport en commun (Constat)

0
118
Kinshasa : Les chauffeurs taxi revoient à la hausse unilatéralement le prix du transport en commun (Constat)

Les prix des transports en commun ont officieusement augmenté dans la ville province de Kinshasa.

C’est ce qui ressort de la ronde effectuée par la rédaction de Yabisonews.cd ce mercredi 11 mai dans la commune de la N’sele, dans les quartiers Kinkole, Bibwa, Camp PM.

À l’arrêt de bus, pour des tronçons de Kinkole-Pascal, Kinkole-Bitabe, qui coûtaient 500 FC dans le taxi-bus communément appelé “207”, aujourd’hui ç’a coûté 1000 FC.

Certains passagers renseignent que cette pratique commence à partir des heures de pointes.

“Nous sommes confrontés à ça chaque jour. Très tôt le matin, cette course coûte 500 FC, mais vers 7h, 8h, 9h et 10h, nous sommes à 1000 FC. 11h, 12h, 13h voir 14h c’est aussi à 500 FC. À 17h, 18h, 19h jusqu’à 22h à 1000 FC. Et là, c’est avant d’entrer que le receveur perçoit l’argent”, renseigne un passager.

De leur côté, les chauffeurs se justifient par la hausse du prix des produits pétroliers et les embouteillages qui représentent un manque à gagner pour eux.

Une brigade appropriée à été mise en place par l’autorité municipale pour traquer et arrêter les chauffeurs qui se livrent à cette pratique, renseigne un agent de l’AC.CO.

Mardochee Kanku