Kwilu : Le syndicat des inspecteurs de l’enseignement dénonce la non mécanisation de certaines écoles viables

0
97
Kwilu : Le syndicat des inspecteurs de l'enseignement dénonce la non mécanisation de certaines écoles viables

Le syndicat des inspecteurs de l’enseignement du Congo a dans un communiqué publié le mercredi 11 mai dernier, déploré le fait que de certaines écoles viables de la province éducationnelle Kwilu 2 n’aient pas été mécanisées.

Le président dudit syndicat, Rodolphe Maboko dit ne pas comprendre cet oublie des écoles qui sont pourtant matriculées.
“Nous exprimons notre regret par rapport à la mécanisation qui vient de se faire. Le gouvernement congolais devrait penser aux écoles dont les enseignants ont des numéros matricules pour leur donner les salaires au lieu d’aller ramasser des écoles ça et là. Au moment où des vielles écoles ayant des structures bien connues, une partie d’enseignants est payée et une autre non payée. Le gouvernement n’a pas tenu compte de tout cela” a-t-il fustigé.

Selon Rodolphe Maboko, avec la mécanisation effectuée, le gouvernement congolais n’a pas respecté le poids numérique à Kwilu 2.

“La province éducationnelle Kwilu 2, nous sommes parmi les trois premières provinces de la République ayant le nombre d’élèves et d’écoles le plus élevé. Mais à voir la mécanisation, ce poids numérique n’a pas été respecté” a renchéri le président du syndicat des inspecteurs de l’enseignement du Congo.

Léonie KBGL