Assemblée Nationale : Le CNSA de Joseph Olenghankoy invite Christophe Mboso à peser de tout son poids pour trouver un consensus autour de la loi électorale

0
114
Assemblée Nationale : Le CNSA de Joseph Olenghankoy invite Christophe Mboso à peser de tout son poids pour trouver un consensus autour de la loi électorale

Le Comité National de Suivi de l’Accord de la Saint Sylvestre (CNSA) a invité le président de l’Assemblée Nationale, Christophe Mboso « de tout faire pour trouver un consensus » concernant la réforme de la loi électorale proposée par le Groupe de 13 députés nationaux, apprend-on, d’une correspondance, parvenue a Yabisonews.cd, ce mercredi 18 mai 2022.

La question épineuse sur la réforme électorale intéresse particulièrement le Conseil National de Suivi de l’Accord du Processus Électoral (CNSA). Tél que l’indique cette lettre, a l’issue de leur assemblée plénière tenue à Kinshasa récemment. Il en ressort plusieurs recommandations formulées sur les différents sujets qui touchent à la vie de la nation notamment la révision de la loi électorale.

Dans le lot de ses recommandations, le CNSA en appelle au président de l’Assemblée Nationale Christophe Mboso Nkodia à faire de son mieux pour trouver un consensus pour préserver la paix.

« Le CNSA vous exhorte à tout faire pour obtenir le consensus sincère vivement souhaité sur cette question au risque que vous engagiez et assumez seul votre responsabilité devant la nation et l’histoire. Le pays a grandement besoin de la paix et d’une véritable démocratie » , peut-on lire dans ladite correspondance.

Dans le même décor, cette structure que dirige Joseph Olenghankoy exhorte les élus nationaux à traiter ce sujet avec la plus grande attention afin d’aboutir à un consensus qui va éviter au pays des événements déplorables.

« Le CNSA encourage l’Assemblée Nationale, Honorable Mr. le président que cette question étant d’intérêt vital pour le pays (…) soit traitée avec la plus grande attention par les honorables Députés nationaux dans la recherche d’un consensus qui se veut véritablement sincère afin d’éviter au pays des événements malheureux de nature à rompre la paix chairement acquise », martèle-t-il.

Par la même occasion, le CNSA a rappelé à Christophe Mboso que le chef de l’Etat est le fruit d’une lutte pour la démocratie menée par son père Etienne Tshisekedi. Sur ce, Joseph Olenghankoy trouve inadmissible que les pratiques décriées autrefois avec le régime passé refassent surface.

Dans la même optique, il a rappelé à Mboso Nkodia la promesse du chef de l’Etat quant l’adoption d’une loi électorale garante de l’équité pour tous les citoyens lors de sa prestation de serment.

Rappelons qu’à l’heure actuelle, les députés nationaux ne s’accordent pas sur la loi proposée par Delly Sessanga et son groupe. Les initiateurs de cette proposition de loi notamment les membres du G13 se sont écartés du débat sur la révision de la loi électorale à l’Assemblée nationale, dont la plénière a rejeté 12 des 18 innovations proposées par cette plateforme.

Christian-Timothée Mampuya