Réconciliation entre leaders Katangais : « C’est ce qui nous est demandé même dans l’évangile à apprendre à faire la paix entre frères »( Me Herve Diakiese)

0
194
Réconciliation entre leaders Katangais : « C’est ce qui nous est demandé même dans l’évangile à apprendre à faire la paix entre frères »( Me Herve Diakiese)

Dans une interview accordée à Yabisonews.cd, ce mercredi 18 mai 2022, le porte-parole du Mouvement citoyen “les Congolais debout” Hervé Diakiese, avocat de son état, a laissé entendre que les assises réunissant les ressortissants katangais pour enterrer la hache de la guerre est l’une des recommandations formulées dans les évangiles.

Maître Hervé Diakiese se référant aux saintes écritures soutient qu’il est impérieux de résoudre d’abord un problème en famille avant de se présenter devant les congolais.

« C’est ce qui est demandé dans les évangiles d’apprendre à faire la paix entre frères avant même d’aller parler à tous les congolais (…) on regarde d’abord la poutre qui est dans notre œil et on apprend d’abord à se parler», a souligné l’avocat Hervé Diakese.

Pour lui, il ne s’agit pas du communautarisme comme certains le pensent dans l’opinion, mais plutôt cette réconciliation aura pour conséquence d’éviter des conséquences fâcheuses sur le développement du pays.

« Il n’y a rien de débat de communautarisme ici , les individus vivent sur un territoire, ils ont une certaine identité , ils ont un problème commun et ils cherchent juste à le résoudre ensemble. Et surtout, ils cherchent à éviter que leur clivage et leurs orientations personnelles ait une incidence fâcheuse sur le développement au Congo», rapporte-t-il.

En outre, Herve Diakese fait noter que ce forum portant sur la réconciliation entre les acteurs politiques et sociaux de l’espace Grand-Katanga est une démarche initiée par eux-mêmes sans l’intervention d’un organisme international.

« Il y a un élément sans précédent dans ses assises. C’est que les citoyens congolais, ayant transcendé leur clivage politique et politicien, se sont réunis, au-delà de leur appartenance et de leurs camps politiques immédiats, sans une organisation internationale ou d’une mission de pacification ou quoique ce soit.», a dit le porte-parole du mouvement ‘’les Congolais debout”

Cet activiste des droits de l’homme affirme que la réconciliation des frères Katangais est un exemple dont le Congo sort gagnant peu importe les couleurs politiques.

« Le Congo gagne dans ce sens que c’est une partie du territoire où se trouve des compatriotes qui n’ont pas les mêmes couleurs politiques, mais qui ont décidé de s’asseoir et se regarder en face, vers l’avenir et faire taire leurs divergences. C’est un exemple important», a-t-il complété.

Il y a lieu de noter que le Forum sur la réconciliation des leaders Katangais est organisé à l’initiative de Monseigneur Fulgence Muteba Mugalu. Il s’est ouvert le mardi 17 mai 2022 à Lubumbashi, chef-lieu de la province du Haut-Katanga. Ces assises de 3 jours regroupent dans la salle pastorale dénommée Mgr Jean Pierre Tafunga, 200 participants avec pour but d’ aboutir à l’unité des fils et filles de l’espace grand Katanga.

Christian-Timothée Mampuya