Lualaba : La société civile saisit Félix Tshisekedi sur l’existence d’une milice au sein de l’UDPS

0
113
Lualaba : La société civile saisit Félix Tshisekedi sur l'existence d'une milice au sein de l'UDPS

La coordination provinciale du cadre de concertation de la société civile de la province du Lualaba et d’autres organisations partenaires ont saisi le président de la République Félix-Antoine Tshisekedi sur la présence d’une milice au sein du parti présidentiel ce mercredi 18 mai 2022.

Cette nouvelle est contenue dans une correspondance du 18 mai adressée au président de la République, dans laquelle ces organisations sans but lucratif s’interrogent sur le vrai sens de cette milice si elle existe réellement.

“La Coordination Provinciale du Cadre de Concertation, la société Civile du Lualaba et d’autres Organisations partenaires s’inquiètent et s’inferrogent : “Le parti au pouvoir se prépare-t-il à amener le pays dans une guerre civile ?”. Si oui, pourquoi ? Si non, pour quel intérêt Former une milice et tolérer l’existence de tant d’autres ?”, s’interrogent les signataires de cette correspondance.

Ensuite ces membres de la société civile ont démontré la contradiction de cette pratique à la constitution de la République en évoquant, “la loi n°04/002 du 15 mars 2004 portant organisation et fonctionnement des partis politiques dans ses articles 5, 6, 28, 29 et 30”.

A cet effet, elles appellent le Chef de l’Etat, à prendre des mesures fermes en vue de décourager (interdire) cette tendance au sein du parti au pouvoir et qui s’observe également dans d’autres partis politiques pour préserver la paix acquise au prix “d’énormes sacrifices”.

Par ailleurs, les signataires de cette correspondance estiment que ces milices créées en violation des objectifs statutaires des partis politiques pour des fins d’intimidation constituent une menace sérieuse à la paix sociale et à l’ordre public.

Mardochee Kanku