Rutshuru : Des nouveaux affrontements entre FARDC et M23 à Kabasanza et Kayenzi

0
116
Rutshuru : Des nouveaux affrontements entre FARDC et M23 à Kabasanza et Kayenzi

Les militaires des Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) et les combattants du Mouvement du 23 se sont de nouveau affrontés, ce jeudi 19 mai 2022, dans le territoire de Rutshuru au Nord-Kivu.

Les hostilités ont eu lieu dans les agglomérations de Kabasanza et Kayenzi en groupement de Jomba. Les sources contactées sur place par yabisonews.cd indiquent que les premiers tirs se sont fait entendre autour de 14 heures.

« Le M23 vient de violer une fois de plus la trêve en attaquant nos positions des FARDC », confirme le lieutenant-colonel Kaiko Njike Guillaume, porte-parole du secteur opérationnel Sokola II Nord Kivu.

Avant ces nouveaux affrontements, le mouvement du 23 mars a rendu public, dans les réseaux sociaux, un communiqué accusant l’armée loyaliste de faire des alliances avec d’autres groupes armés actifs dans la province du Nord-Kivu. Ce mouvement faisait allusion aux Maï-Maï, Nyatura et FDLR qui seraient, selon ce mouvement rebelle, “complices” afin de précipiter le lancement de leurs opérations contre son camp.

Pour rappel, une patrouille de liaison des unités Forces armées de la RDC a essuyé des tirs, le dimanche 15 mai, entre Bikenge et Ishangi, dans les profondeurs du Parc national des Virunga en territoire de Ruthuru.

Le porte-parole du secteur opérationnel Sokola II a enregistré deux blessés parmi les soldats des FARDC. L’armée, qui n’a pas répliqué aux tirs, a accusé le M23 basé à Muhati d’en être responsable. Pour lui, les combattants du M23 violent le cessez-le-feu et foulent aux pieds les recommandations du conclave de quatre Chefs d’Etat à Nairobi ; lesquelles les obligent notamment à se retirer et rentrer dans leurs positions d’avant le 25 mars 2022.

Visesa Louangel, à Butembo